You are currently viewing Fin des inclusions de l’étude VITALISED

Fin des inclusions de l’étude VITALISED

  • Dernière modification de la publication :25 avril 2023
  • Post category:Recherche

Le laboratoire COMETE vous fait part de la fin des inclusions de l’étude VITALISED. Les résultats de l’étude seront publiés prochainement.


Résumé de l’étude

L’étude VITALISED (NCT04020107) s’est terminée en cette fin d’année 2022 après avoir inclus 50 patients et réalisé plus de 200 visites (inclusion, passations expérimentales et consultations de suivi) lors des 4 dernières années. La totalité des données des patients ainsi que des sujets contrôles appariés en sexe et en âge a été recueillie.

Pour rappel, l’étude VITALISED est une étude monocentrique, prospective et randomisée, promue par le CHU
de Caen Normandie. Elle poursuit un double objectif : d’une part, mieux caractériser le syndrome d’EhlersDanlos de type hypermobile (SEDh), et d’autre part, évaluer, dans le traitement de la déficience sensorimotrice associée au SEDh, l’efficacité d’une stratégie thérapeutique non médicamenteuse, associant la suppléance proprioceptive via le port de vêtements compressifs conçus par l’entreprise NOVATEX MEDICAL et la reprogrammation sensorimotrice sur plateforme motorisée Huber, LPG (kinésithérapie proprioceptive) dont les contenus ont été développés par Pierre-Yves Guern (kinésithérapeute référent de l’étude). Pour répondre à ces deux enjeux, le contrôle de la motricité (équilibre, locomotion) des patients SEDh a été évalué dans un environnement virtuel immersif, développé par l’équipe du Centre Interdisciplinaire de Réalité Virtuelle (CIREVE), au sein duquel les contraintes (i.e. charge cognitive, disponibilité ou fiabilité des informations sensorielles à disposition) ont été expérimentalement manipulées.

L’étude VITALISED a été financée par l’entreprise NOVATEX MEDICAL, l’Agence nationale de la recherche et de la technologie (ANRT), les associations SED’in FRANCE et APNED, et cofinancée par l’Union européenne, la Région Normandie dans le cadre du programme opérationnel FEDER 2014-2020. Elle est portée par Leslie DECKER (MCF-HDR) et son équipe au sein du laboratoire COMETE (UMR-S 1075 INSERM-UNICAEN), en partenariat avec des experts d’horizons variés, chercheurs, ingénieurs, médecins, kinésithérapeutes, et pharmaciens-orthésistes.

Le suivi des patients s’est décliné en quatre temps sur une année :

  • Visite M0 : inclusion des patients, mise en place de la prise en charge médicale classique « gold
    standard »
  • Visite M4 : prise de mesure et confection des vêtements à l’étude, prescription de la kinésithérapie
    proprioceptive
  • Visite M8 : arrêt de la kinésithérapie proprioceptive et arrêt du port des vêtements
  • Visite M12 : arrêt de l’étude, visite de fin de suivi

À M0, les patients ont réalisé un examen clinique et ont effectué un bilan neuropsychologique (i.e. fonctions mnésiques, attentionnelles, exécutives et visuo-constructives).

À chaque temps de l’étude (M0, M4, M8 et M12), ils ont complété des questionnaires cliniques renseignant sur la sévérité des symptômes (i.e. fatigue, anxiété, dépression, douleurs articulaires et musculaires, autonomie fonctionnelle, résilience, alexithymie) et ont porté un actimètre pendant 15 jours permettant d’évaluer la quantité et la qualité de leur sommeil. En outre, l’ensemble des évaluations perceptives, posturales et locomotrices ont été réalisées à M4 et à M8 au CIREVE.

Cette étude a fait l’objet de la thèse de doctorat de Valentin LANA, codirigée par Leslie DECKER et Julien FRÈRE (MCF), et financée dans le cadre d’une convention CIFRE (Conventions industrielles de formation par la recherche) entre l’entreprise NOVATEX MEDICAL et les laboratoires COMETE (UMR-S 1075 INSERM-UNICAEN) et GIPSA-lab (UMR 5216 CNRS-Grenoble-INP-UGA). Les premiers résultats de l’étude seront publiés dans le courant de l’année 2023.

Merci à tous les partenaires pour leur solide soutien qui a été capital pour que cette étude puisse réaliser ses
objectifs :

  • le laboratoire COMETE (Nicolas BESSOT, Vincent CABIBEL, Damien DAVENNE, Emma DUPUY, Nadège ROCHE-LABARBE, Daniel ZUBA, et nombreux stagiaires Licences et Masters : STAPS : Guillaume DENIS, Chloé SIMON, Hugo THOMAS ; Neuroscience : David BOULANGER, Héloïse DURETZ, Maxime GUINET, Noémie OUDOT-MOROT, Tristan RÉGUÈME ; Sciences de la santé : Marine REPEL ; Massokinésithérapie : Marine LEROUX, Valentine MAUNOURY, David LECHEVALLIER)
  • le CIREVE – Centre Interdisciplinaire de Réalité Virtuelle (Philippe FLEURY, Nicolas LEFÈVRE, Sophie MADELEINE)
  • le CHU de Caen Normandie (Fabien CHAILLOT, François FOURNEL, Audrey SULTAN)
  • les médecins (Dr. Stéphane BESNARD, Pr. Boris BIENVENU, Dr. Nathalie CHASTAN, Dr. Joffrey DRIGNY, Dr. Daniel GROSSIN, Dr. Cyril GUILLAUMÉ, Dr. Thierry LANIESSE, Dr. Jeanne MOUSSU, Pr. Hervé NORMAND, Dr. Anne RIMBAULT, Dr. Stéphane SCHAEFFER, Dr. Catherine WIART)
  • les kinésithérapeutes (Benoît BONNETÉ, Patricia BOURBEAU, Elise DESMONTS, Thomas DUFOUR, Laurent DURIS, Katia ESNAULT, Alexis FISCHER, Bastien GUELLE, Pierre-Yves GUERN, Andrea LECOUFLET, Sophie LEFLOC’H, Aurélie LEPAPE, Hélène LITHARD, Christophe LONGATTE, Veasna MEACH, Anne SARRAZIN, Charles THIEURY, Hugo THOMAS, Mathieu VINCENT, Margaux VRIGNAUD)
  • les pharmaciens-orthésistes (Julie CAMBRAI, Véronique SCHAEFFER), les associations APNED (Claire EL MOUDDEN) et SED’in France (Marie-Elise NOËL)

Un remerciement très spécial à l’entreprise NOVATEX MEDICAL (Jérôme GAGNOUX [Directeur], Barbara VISCA, Elodie VLAMYNCK [Présidente], Cathy VLAMYNCK) et à l’association SED’in FRANCE (Marie-Elise NOËL) pour leur soutien infaillible.

Nos plus sincères remerciements aux participants de cette étude qui ont contribué à la recherche sur le SEDh en suivant un protocole très précis et dense sur toute une année.