You are currently viewing Antoine Langeard, lauréat du prix UNICAEN Science & Société 2023
Antoine Langeard (COMETE) reçoit le prix UNICAEN Science & Société 2023 des mains de Thierry Machefert, vice-président délégué en charge de la culture et de la relation science-société

Antoine Langeard, lauréat du prix UNICAEN Science & Société 2023

  • Dernière modification de la publication :21 février 2024
  • Post category:Recherche

Les chiffres sont alarmants : on dénombre chaque année, en France, 2 millions de chutes de personnes âgées de plus de 65 ans, entraînant plus de 130 000 hospitalisations et 10 000 décès. L’identification des facteurs de risques – notamment dans l’environnement extérieur – est essentielle pour mieux prévenir ces chutes accidentelles. C’est tout l’enjeu du projet PARAGE, lauréat du prix UNICAEN Science & Société 2023 : impliquer les seniors dans la sécurisation de leur environnement, dans une démarche participative. Explications avec Antoine Langeard, maître de conférences au laboratoire COMETE.

Quels sont les enjeux du projet PARAGE ?

Les chutes sont une problématique majeure de santé publique, en particulier dans un contexte de vieillissement de la population et de disparité dans l’accès aux soins. Le coût lié à ces chutes est estimé, selon la Cour des comptes, à 2 milliards d’euros par an. Le gouvernement a lancé un « Plan Antichute » en février 2022 pour réduire les chutes mortelles et invalidantes. Au-delà des conséquences physiques, la chute entraîne des conséquences psychologiques et sociales chez des personnes déjà fragilisées par l’âge – peur de la rechute, perte de confiance en soi, perte d’autonomie, isolement… Le projet PARAGE entend redonner une capacité d’action à cette population, qui a rarement voix au chapitre dans la prise de décisions liée à leurs quartiers. Il s’agit de les rendre acteurs de la transformation de leur environnement, pour favoriser une mobilité sécurisée. 

Comment la démarche participative va-t-elle s’incarner dans ce projet ?

Les facteurs de risque de chute intrinsèquement liés au vieillissement commencent à être bien connus – ainsi que les facteurs liés au domicile des individus. En revanche, nous disposons de peu de données sur les chutes en extérieur : où ces personnes chutent-elles ? qu’est-ce qui représente, pour elles, un risque de chute ? Une dizaine de participants âgés de plus de 65 ans seront recrutés pour ce projet, qui se déroulera sur la Presqu’île de Caen. Leur mission : explorer ce périmètre à pied en toute autonomie et identifier, sur une application mobile dédiée, les zones et les situations présentant un risque important de chute. Spontanément, on pense bien sûr aux trottoirs, aux dénivelés, aux nids-de-poule… Mais nous pourrions être surpris – d’où l’intérêt de recueillir des informations directement auprès des premiers intéressés. Dans un deuxième temps, les participants seront invités à co-construire, aux côtés des chercheurs, des rapports ciblant les points d’amélioration prioritaires pour sécuriser la mobilité des seniors dans la ville. Des temps d’échange seront prévus, à terme, avec les décideurs locaux pour tenter de trouver des pistes d’amélioration réalistes et réalisables.

Pourquoi avoir candidaté au prix UNICAEN Science & Société ?

C’est l’existence même du prix qui m’a incité à m’intéresser aux recherches participatives ! Cette dimension est toute nouvelle dans ma pratique d’enseignant-chercheur. Mais elle est essentielle pour recueillir des données pertinentes, notamment dans le cadre des travaux de recherche que nous menons à COMETE sur les troubles de la marche et de l’équilibre. Elle est également essentielle pour que nos recherches aient un véritable impact sociétal. Ce prix nous permettra d’avoir un accompagnement des équipes du Dôme et de la cellule SAPS de l’université. Les premiers résultats seront disponibles, nous l’espérons, à l’automne 2023.

À propos du prix UNICAEN Science & Société

Science & Société est l’un des deux prix proposés par le concours “Têtes chercheuses”, co-produit par Le Dôme, la Fondation Musée Schlumberger et l’université de Caen Normandie dans le cadre du label “Science avec et pour la société” (MESR). Ce prix, lancé en 2022, permet de soutenir ou d’initier un projet comportant une dimension de recherche participative impliquant la société civile (associations, acteurs et actrices de l’économie sociale et solidaire, collectifs citoyens ou usagers, grand public…) et renforçant le lien entre science et société.

Le projet est sélectionné par un jury de professionnels, d’acteurs et d’actrices de la société civile. La lauréate ou le lauréat dispose d’une bourse de 10 000 euros et bénéficie d’un accompagnement des équipes du Dôme et de l’université de Caen Normandie dans la création et la mise en œuvre de son projet de recherche participative.

Découvrez le lauréat de la précédente édition du prix UNICAEN Science & Société (2022)